Le bouffeur de curés

Oyez la véridique et horrificque et histoire
Du sieur Michel Goinfray, un mécréant notoire
A l’appétit fameux, large et démesuré.
Il avait décidé de bouffer du curé.
Il en bouffait des grands, des gros, des gras, des maigres,
Des blancs et des métis, des jaunes et des nègres,
De ceux portant la mitre et ceux portant le froc,
De ceux buvant ciboire et ceux buvant au broc
Il en bouffait, vous dis-je, à s’en rompre le ventre,
Et s’en vantait, le bougre, et s’en faisait le chantre !
Il était beau parleur et habile rhéteur :
Son discours suscita de nombreux sectateurs.
Noceurs, libres penseurs furent ses acolytes,
Qui firent à leur tour de nombreux prosélytes.
Et qui dans son potage, et qui dans sa purée,
Et qui dans son ragoût, tous bouffaient du curé.
La gente ecclésiastique alors se faisant rare,
On délaissa le froc, la soutane et la tiare :
A défaut de curés, on se mit sous la dent
Dévots, bigots, cagots, croyants et pratiquants,
Crapauds de bénitiers, marmotteurs de prières :
On fit ventre de tout, et de tous bonne chère.
Les chrétiens n’osaient plus témoigner de leur foi.
Maint d’entre eux regagna catacombes et bois.
Ils en bouffèrent tant et si bien qu’à la fin
Ils n’en trouvèrent plus pour apaiser leur faim.
A peine restait-il quelques érémitiques
Reclus en des déserts lointains et exotiques.
Maître Michel Goinfray le tout considéra,
Et combien ses amis étaient replets et gras.
Il dit « J’ai sur l’église assez levé ma dîme !
L’heure est venue pour moi de changer de régime.
Je m’en vais désormais jeter mon dévolu
Sur un gibier plus gros, moins rare et plus ventru.
Bouffons du mécréant ! Cette gent prolifère :
Nous nous en repaîtrons. Voilà la bonne affaire !
Sans compter que l’esprit hait les rassemblements :
Des anticléricaux je hais le boniment ».
Sur ce, Maître Goinfray prend la mitre et la crosse,
Et se met en croisade avecques deux molosses,
De fort grand appétit, et l’idée arrêtée :
Il avait décidé de bouffer de l’athée.
Moralité : on croit agir par conviction,
Mais c’est la faim, toujours, qui guide nos actions.

Jaufré Cantolys

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :